Bol chantant

 

Panier

Bienvenue, identifiez-vous


Recherche


Tchat en ligne

Fabrication des bols tibétains avec gravure

Par: Paulo Dias Dans: bol chantant tibétain Le: Commentaires: 0 Vu: 138

Vidéo montrant le processus de fabrication d'un bol chantant gravé

Voici une vidéo qui montre comment sont fabriqués les bols chantants gravés

comme je l'ai déjà indiqué dans mon texte de présentation dans la catégorie bols gravés, on peut voir qu'un artiste peint tout le design du bol à la main avec une cire noire

 

Un vrai travail d'artiste tout en maîtrise, notamment des népalais qui ont une vrai culture des peintures.

Les bols sont donc peints puis trempés dans un bain d'acide qui va un peu manger le métal non recouvert de cette cette noire résistante.

Pareillement pour les bols qui ont une gravure de Bouddha ou Tara à l'intérieur faite à la main, on distingue qu'il s'agit d'un travail ultra précis à l'aide d'une pointe et d'un petit marteau, tout le bouddha est aussi ensuite recouvert de cette cire noire pour le protéger.

 

Enfin par étape et pour ne pas endommager les bols chantants, le trempage dans l'acide se fait petit à petit, on plonge un peu de temps, puis dans un autre bac rempli d'eau, on le nettoie pour vérifier l'état de la gravure, ceci étant répété quelques fois pour un résultat optimal.

 

Cette vidéo a été faite à ma demande par mon fournisseur principal en Inde, après le confinement car il a du attendre le retour des Népalais qu'il emploie spécialement pour la gravure car ont sont reconnus pour leur précision.

 

 

 

 

 

Dans cette seconde vidéo assez courte, j'ai voulu montrer comment un bol est nettoyé juste après le martelage qui laisse de nombreuses aspérité dangereuses du métal, grâce à une meule dotée d'une grande pierre de ponçage, le nettoyage externe est assez rapide, pour le nettoyage interne que l'on ne voit pas en vidéo, la meule est faire d'une tige avec une pointe en métal que retire du métal un peu plus en profondeur, l’intérieur étant encore plus affecté par le martellement.

 

Voila ce qui explique que l'on peut discerner sur les bols tibétains traditionnels, des traces circulaires qui laisserait penser que ce sont des bols faits en machine, mais il n'en est rien, car même après ce nettoyage, on voit et on sent au toucher que les bols sont bosselés de façon irrégulière suite aux nombreuses frappes des marteaux.

 

Enfin les dernières images montrent comment on applique la patine qui donne la couleur aux bols chantants, par plusieurs trempage dans un bac de produit, pour bien imprégner la couleur définitive, celle ci pouvant être plus ou moins claire selon le type du bol ( les bols thérapeutes sont beaucoup plus clair par exemple que les bols récents)

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

PayPal